Un an que l’on pense à vous…

Retour d’expérience sur un projet en marche dans les Sentiers du Marais

La Libellule > Côté marais, chroniques > Un an que l’on pense à vous…

C’était le 9 mars 2016, les Sentiers du Marais, premier centre commercial bio-climatique en France, ouvraient leurs portes après une longue phase de réflexion et de transformation.

Tout a été mis en œuvre afin de penser le commerce de demain dans ce site remarquable de Saint-Jean-de-Monts : une galerie commerciale qui allie dynamisme économique et convivialité, en adéquation avec son environnement et ses valeurs.

Dans ce monde en mutation où tout se fait à la vitesse de la lumière, se virtualise, certaines choses ne changent pas : le besoin de contact et de proximité, l’attention que nous devons porter à la planète, le goût des vrais savoir-faire…

C’était un pari risqué qui a nécessité de vrais investissements et de longs aménagements. Aujourd’hui, nous sommes heureux de constater que les chiffres parlent et que notre bâtiment éco-conçu en intelligence avec des experts de l’environnement est un exemple en terme de passivité : éclairage naturel par les toits en shed, éclairages LED, récupération de la chaleur, eau chaude solaire, parking drainant qui filtre les eaux de pluie…

Le Marché moderne, c’est aussi le choix des circuits courts et de la juste rémunération des producteurs locaux et de leurs savoir-faire, qui permet la concordance du prix, de la qualité, de l’économie locale et d’un impact énergétique plus responsable.

Ce sont des rayons frais où les produits sont sélectionnés et travaillés sur place par des professionnels, pour les gourmets et les amoureux de la qualité et enfin, un rayon en cours de création entièrement dédié au bio avec toute une gamme élaborée à partir de matières premières respectueuses de l’environnement et des produits issus du commerce équitable.

Bien sûr, il reste encore des améliorations que nous nous efforçons de prendre en compte, forts de ces 12 mois d’expérience et au-delà, de belles idées sont encore à naître grâce à vous.

Pour tout cela, un grand Merci !

Philippe Gaudin